Les fermes anciennes

Les fermes les plus anciennes remontent au XVII et XVIII siècle ce sont:

- La ferme Douay Lecompt (actuelle propriété de Mr Torchez)
- La ferme Duez qui est la seule encore en activité

Sur la gauche les fermes Douay et Duez et sur la droite la ferme St Eloi

- La ferme brasserie Bisiau Rombaux (ferme St Eloi) actuelle propriété de M. Duchatelet et de Mme Mauviel qui possède un magnifique colombier datant de 1778.
Le logement antérieur à la brasserie possède en façade une fenêtre ou l'on peut voir la reproduction de St Eloi.
 

 La brasserie à l'origine appelée brasserie " de Bisiau Jenart " est ensuite devenue la " brasserie St Eloi "; on y brassait une bière Forte, une bière Tiercée, une bière mélée et une Petite bière qui étaient livrées en tonnes ou ½ tonnes dans toute la région.
La seule partie visible de la rue est l'ancienne malterie divisée en trois étages ou germait le grain.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Logo et étiquette de la brasserie St Eloi
 

Vers 1860 cet ensemble alors propriété de Charles Bisiau comportait en plus un moulin ou de nombreuses personnes venaient faire moudre le grain.

Facture du moulin

Copie d'une lettre au préfet pour demander l'installation d'une chaudière :

Monsieur Le Préfet.

Le soussigné Bisiau Charles cultivateur et brasseur demeurant à Vendegies S. Ecaillon canton de Solesmes a l'honneur de prévenir M. le préfet du Nord qu'il est dans l'intention d'établir dans sa ferme à Vendegies une machine à vapeur verticale sur socle-bati-isolateurs ayant une chaudière à vapeur verticale à foyer intérieur et à six bouilleurs horizontaux. Cette chaudière ayant 11 m2 de surface de chauffe et une capacité totale de 1m3 400 est timbrée à 5 k.500, fait partie de la 2ème catégorie. Elle sort des ateliers de M. Hermann-Lachapelle constructeur rue du Faubourg Poissonnière 144 à Paris .
La chaudière et la machine sont destinées a desservire un un moulin, une brasserie et une batteuse. La présente déclaration faite pour valoir comme de droit, conformément à l'article 10 du décret impérial du 23 janvier 1865.

Vendegies S. Ecaillon le 29 mars 186 ?

Duplicata d'un buletin de livraison de la brasserie (livré: 2 bières forte)